Nécropoles

Lire la suite : Nécropoles

La région d’Imotski a 454 pierres tombales médiévales, dont 87 se trouvent sur le site de Crljivica, nécropole près du village de Cista Provo. Ces...

 

Imotski

Lire la suite : Imotski

On va vous présenter la ville d'Imotski et sa région en quelques mots, et on vous intvite de venir et de les découvrir vous-mêmes!

La région d'Imotski s'est située derrière la montagne de Biokovo, à la frontière entre Dalmatie et le pays de Bosnie et Hérzegovine. Cette région s'étend sur 600km2. Depuis 2013, grâce au tunnel au - dessous la montagne de Biokovo, la région n'est qu'à 30km de la mer Adriatique.

Le centre de la région est la ville d'Imotski, „la ville sur la colline“ entourée de le plaine vraiment grand. C'est une vraiment petite ville avec beaucoup de beautés, tel culturelles tel naturelles. La ville est dominée par une forteresse appelée "Topana" datant de l’époque ottomane.

Le plein d'Imotski et la montagne de Biokovo sont deux les plus importantes caractéristiques géomorphologiques de la région.

Quant aux eaux, la région en a beaucoup. Elle est riche par des lacs, dont les plus connus sont le Lac Rouge et le Lac Bleu. Le Lac Rouge est le plus profond lac karstique de l'Europe, et le Lac Bleu est le lieu de baignade préféré des habitants. Tous les deux doivent son nom à la couleur de ses rocheux uniques. Parmi les autres lacs, le plus connu est le lac de Prološko Blato, le lieu de pêche préféré des habitants, qui s'étend sur près de 11km2. Ce lac est aussi intéressant par l'îlot où se trouve le manastère franciscain qui date de 16 siècle, et qui est aujourd'hui en mauvais état.

La flore de la région se caractérise par des zones de maquis et par des zones d'essences à feuilles caduques (le chêne commun, l'érable de montagne, le hêtre et le charme…). La rivière de Vrljika, connue par sa truite à lèvres molles endémique, coule entre les vignobles de plaine d'Imotski.

Le massif karstique du Biokovo qui se trouve au sud de la région d'Imotski et qui fait la frontière entre Imotski et la mer Adriatique, est le parc naturel depuis 1981. Il culmine au mont Sveti Jure (1762m). Ce massif est connu par ses grottes au glace (très importantes pour la conservation de la nourriture en histoire) et sa faune (les mouflons, les loups, les chevreuils…).

Grace à son endroit proche à la vallée de Neretva, la région d'Imotski a le climat de type méditerranéen, donc la végétation de la région est riche par des espèces méditerranées (telles que figues, oliviers, etc.).

Imotski était peuplé déjà en néolithique. Les recherches archéologiques, c'est-à-dire les outils trouvés sur les localités de Grabovac et Vinjani, l'attestent. Les peuplades indo-européennes dites illyriennes sont les premiers habitants de cette région. Quelques sites archéologiques nous témoignent sur leur présence. On peut parler sur le début du chrétienisme en région grâce à l'église de 5 siècle qui se trouve à Zmijavci.

 

La ballade d’Hasanaginica

Lire la suite : La ballade d’Hasanaginica

Hasanaginica est la ballade croate populaire. Elle est une des ballades les plus traduites du monde. L'auteur de la ballade n'est pas connu, mais c'est sûr que c'est Alberto Fortis, le voyageur et l'etnographe italien, qui l'a écrit le premier.

Cette ballade tragique parle une histoire triste sur l'amour tragique. Pendant la guerre, le soldat turque Hasan-Aga était blessé, et à cause de la douleur il resta dans le fôret pour se récupérer. Sa maman et sa soeur sont les seules qui le faisaient les visites. Sa femme était dans la maison avec ses enfants. L'Hasan-Aga n'était pas heureux à cause de ça, et il a dit qu'il ne veut pas le voir. Après l'information qu'Hasan – Aga ne veut plus vivre avec sa femme, c'est le frère de Hasanaginica qui est venu la chercher et lui trouver un autre mari. Quand il l'a trouvé, il a organisé une fête de marriage pour sa soeur et le caduc d ‘Imotski. Pendant de la fête, elle a décidé de voir ses enfants pour la dernière fois. Quand elle a vu Hasan- aga, qui était triste, elle est décédée. Ses enfants restaient sans maman, le jeune marié sans la jeune mariée et Hasan-aga sans son amour...

 

L'histoire de Gavan

Lire la suite : L'histoire de Gavan

La famille riche de Gavan vivait près du Lac Rouge d’aujourd’hui. La maison de Gavan, c'est-à-dire, sa forteresse était seulement une petite partie de sa propriété. Il était le maitre de tout le plaine d'Imotski. Mais, c'était pas suffit pour sa famille! Il était le bon-vivant et il était mal en général. Lui et sa femme n'aimaient pas les pauvres et ne les aidaient jamais. Un jour-là, il a fait la fête pour sa famille et ses amis. Pendant la fête, un ange a venu. Il semblait à un pauvre. Il a demandé à Gavan de lui donner un peu de pain. Sa femme lui a jeté un peu de pain sur le sol. L'ange a maintenant demandé un peu d'eau. La femme du Gavan l’a frappé. En ce moment, l'ange a jeté le vêtement du pauvre et il a pris l'épée de Dieu, et il a fait le lac au lieu de sa forteresse.